Zoom, zoom, zoom ! We’re going to the Moon…

VoyagePeppa17 h 00 : L’embarquement commence. Nous entrons dans l’avion, je trouve notre place. La place couloir, très pratique quand on voyage avec un enfant. Je mets mon sac sous le siège (pour y accéder facilement plus tard) et je m’assois avec Sofia sur me genoux. Je regarde l’heure. Encore 30 minutes avant le décollage.

17 h 10 : L’avion se remplit. Je garde l’espoir que le siège à côté reste libre, je pourrai y allonger Sofia quand elle s’endormira. Dans la minute qui suit un jeune homme avec sa casque Bose arrive et m’indique le siège à côté, c’est sa place. « Bravo, vous avez remporté un ticket gagnant ! Un voyage juste à côté d’un bébé de 18 mois ». Il nous lance un regard, pas sûr qu’il soit content de sa chance de voyager à côté de nous 🙂

17 h 30 : L’annonce du commandant du bord. Le vol sera légèrement retardé. On attend l’autorisation de l’aéroport pour décoller. Sofia commence à s’impatienter et ça ne l’amuse plus à regarder d’autres passagers ou explorer la pochette du siège de devant. Je me lève et je me promène un peu dans le couloir. Et je me dis : « Mais comment, comment je vais faire pendant 5 heures de vol. L’avion n’a même pas encore décollé… Quelle idée de voyager toute seule ? »

18 h 00 : On décolle enfin. Je suis soulagée : 20 minutes de retard seulement. Dans 5 heures on sera à Paris. 5 heures, pas très long après tout, comparé au vol de 8 ou 11 heures.

19 h 00 : Il est temps de sortir mon sac. Comme toujours il est rempli, j’ai prévu quelques activités, jeux, cadeaux, bonbons, kinder surprise… ça devrait suffire pour tout le vol. Et j’éviterai surtout de faire la même erreur que la dernière fois : tout dévoiler trop vite et le regretter 2 heures avant l’atterrissage.

20 h 00 : Le repas est servi. L’heure du biberon. Le biberon avec de l’eau tiède est tout prêt dans mon sac. Il faut juste ajouter le lait en poudre. Je sort la boîte doseuse et en l’ouvrant, je renverse tout le lait en poudre sur mon sac et sur le voisin 😱 😱 . Panique ! Que faire ? Vite une cuillère pour retrouver le lait perdu… Sofia impatiente, maman énervée et frustrée, le voisin furieux… et encore 3 heures de vols…

21 h 00 : Sofia s’endort enfin dans mes bras. La pression retombe, je me détends. Le plus dur est derrière moi. Sofia va sûrement dormir pendant le reste du vol.

Je ferme mes yeux : « Zoom, zoom, we’re going to the moon. Zoom, zoom, zoom we’ll be there very soon ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s